Projet et acteurs

1. Genèse du projet
 
Déposé dans le cadre d'un appel à projets Recherche-action du Conseil régional d'Auvergne sur l'Innovation sociale et les nouveaux usages numériques, le projet Améliorer l’efficacité pédagogique de Quizzbox Campus voit le jour en fin d'année 2013. Il prolonge une collaboration déja existante entre des enseignants chercheurs de l’Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand, le pôle TICE de cette même université et la société clermontoise Next Media éditrice du système de boitiers de vote Quizzbox. Le projet est porté par Nathalie Younès, maître de conférence en sciences de l'éducation au laboratoire ACTé (Université Blaise Pascal), en collaboration avec Pascal Detroz, chargé de cours à l'IFRES (Université de Liège).
---------------------------------------------------------------------------------------------------
 
2. Acteurs
 
Le laboratoire de recherche ACTé (Activité, Connaissance, Transmission, éducation) est une équipe d’accueil (EA n°4281) de l’Université Blaise-Pascal de Clermont-Ferrand (France). Il est adossé à deux composantes de l’Université : l’IUFM et l’UFR STAPS. Le laboratoire ACTé fait partie de l’École Doctorale des Lettres, Sciences Humaines et Sociales. Il est équipe associée à la Maison des Sciences de l’Homme. Sous la direction de Marie-Christine Toczek, le laboratoire ACTé est composé de 27 enseignants-chercheurs issus de plusieurs champs disciplinaires : sciences de l’éducation, psychologie sociale, psycholinguistique, didactiques des disciplines, didactique professionnelle, santé publique, ergonomie, STAPS, anthropologie.
 
La création de l'Institut de Formation et de Recherche en Enseignement Supérieur (IFRES) répond à la volonté de l'Université de Liège d'asseoir les initiatives de soutien aux encadrants et de participer à leur professionnalisation. Dans le souci d'améliorer la formation des étudiants, l'IFRES suit plusieurs priorités: accompagner les enseignants et les départements dans leurs actions de formation des étudiants,  coordonner l'offre de formation en pédagogie de l'enseignement supérieur, promouvoir la recherche en pédagogie de l'enseignement supérieur, faciliter l'intégration des technologies de l'information et de la communication (TIC) et de l'enseignement à distance, développer le campus virtuel de l'Université et développer une approche « qualité » dans l'évaluation des étudiants et des enseignements.
 
Le Pôle TICE est un centre de ressources et d’accompagnement mis à la disposition des enseignants de l’université qui souhaitent créer des contenus pédagogiques numériques, ou plus simplement tout personnel qui désire utiliser des outils numériques d’appui pédagogique. Le centre propose une plate-forme de mise en ligne de contenus Claroline pour les enseignants qui souhaitent mettre des documents en ligne à leurs étudiants, expérimenter de nouvelles formes de dispositifs pédagogiques ou échanger des documents entre collègues, accompagne les enseignants dans la création de ressources pédagogiques numériques de différents types, en fonction des besoins pédagogiques de chacun.
 
La Maison des Sciences de l’Homme de Clermont-Ferrand (USR 3550) associant le CNRS (INSHS et INEE) et l’Université Blaise Pascal, a pour mission de fédérer des recherches en sciences humaines et sociales qui sont menées en Auvergne, de contribuer à leur développement national et international et à leur valorisation. Conformément à la charte du Réseau National des MSH qui s’engage à assurer les missions de la doctrine des cinq "i" : 1/interdisciplinarité, 2/dynamique interinstitutionnelle, 3/orientation vers des collaborations internationales, 4/implantation régionale et inscription politique et sociale et 5/identité propre.
 
Next media est une société de services informatiques localisée à Clermont-Ferrand et créée en 1998. Elle couvre trois domaines d’activités : le développement d’applications et de solutions informatiques, la formation (bureautique, PAO etc.) et le système de vote QuizzBox. La double compétence informatique et pédagogique de cette société la conduit à développer des outils informatiques liés à la formation. En 2001, la première version de QuizzBox est commercialisée.
 
---------------------------------------------------------------------------------------------------
 
2. Contexte, problématique et objectifs
 
L’utilisation des « boîtiers de vote » se répand dans les universités américaines, en particulier pour les cours à fort effectif (MacGeorge et al., 2008, Beatty et Gerace, 2009). D’après Beatty (2004), il s’agirait même de la technologie numérique la plus novatrice dans le contexte des cours magistraux. Elle se développe également dans les universités européennes et émerge dans les universités françaises. On peut constater dans la littérature nordaméricaine un certain engouement pour cette technologie qui renouvelle la problématique de l’évaluation formative interactive. Les études sur les effets de l’utilisation des boitiers de vote mettent généralement en évidence un impact positif sur les résultats académiques et la satisfaction des étudiants (Léger, Bourque & Richard, 2010). Il apparait néanmoins que cet effet positif n'est pas systématiquement retrouvé (Morgan, 2008). Ces études se focalisent donc sur les effets définis en termes de gains d'apprentissage et/ou de satisfaction. La plupart décrivent peu les usages réels des boitiers.
 
Or, nous faisions l'hypothèse que leur impact est largement dépendant de cet usage. Dans cette recherche, il s’agissait donc d’étudier plus avant l’action instrumentée des boitiers (Rabardel, 1995), c’est-à-dire leur utilisation effective dans un environnement pédagogique afin de déterminer les pratiques les plus efficaces. L’objectif était d’évaluer et de renforcer l’efficacité pédagogique du système boitiers/logiciel. Dans cette perspective il était visé d’identifier les différents types d’usage dans les cours universitaires et leurs effets sur l’enseignement et l’apprentissage, de repérer les axes d’amélioration de ces usages, de proposer des scénarii d’utilisation du système et d’améliorer l’ergonomie du système. Cette opération a contribué au développement de l’axe 4 du laboratoire ACTé dont l’objectif principal est d’élaborer, en collaboration avec les acteurs de terrain, des outils capables de jouer un rôle positif dans leur développement professionnel, puis d’en évaluer la portée.
 
La démarche de co-construction de cette recherche action a permis ainsi à l’entreprise de bénéficier des connaissances de la recherche et aux chercheurs de se confronter au terrain et de faire évoluer leurs problématiques, en particulier par une meilleure compréhension de l’activité d’évaluation instrumentée par des ressources numériques et son impact sur la pédagogie universitaire. Les connaissances issues de cette recherche ont conduit l’entreprise à mieux adapter ses outils aux besoins des enseignants universitaires et également à enrichir son offre d’accompagnement et de formation. La production de ressources pédagogiques numériques appuyées sur la recherche a bénéficié également au développement du pôle TICE de l’université Blaise Pascal. L’ensemble constitue un pôle d’intercognitivité centré sur les nouveaux usages numériques en pédagogie universitaire.
 
 
 
---------------------------------------------------------------------------------------------------
 
3. Méthodologie
 
Les stratégies et méthodes utilisées s’appuient sur la littérature pour identifier les types d’usage ainsi que sur l’analyse technique du dispositif et son utilisation en situation d’enseignement. Pour ce faire, des entretiens ont été conduits et des captations audiovisuelles réalisées. Ceci a requis la constitution d’une équipe d’enseignants désireux d’utiliser cette nouvelle technologie.
 
1 - Identification des types d’usage
L’analyse de la littérature scientifique et des expériences conduites à l’université a permis de proposer un cadre intégrateur des différents usages des boitiers selon que cet usage sera plus particulièrement dédié aux aspects pédagogiques de l’enseignement (ajuster son enseignement), aux aspects pédagogiques de l’apprentissage (favoriser les apprentissages), aux aspects évaluatifs des apprentissages (se tester, s’entrainer, se positionner, être positionné) et aux aspects évaluatifs de l’enseignement (recueil et traitement des évaluations de l’enseignement par les étudiants).
 
2 – Analyse technique du dispositif
L’analyse technique a été réalisée à partir de la documentation fournie par la société NextMedia et l’étude du système logiciel + boitiers. Cette analyse a porté sur l’affectation des télécommandes aux étudiants, le mécanisme de comptage des points, l’enregistrement et la restitution des résultats.
 
3 - Constitution et formation d’une équipe d’enseignants participants à la recherche
Des enseignants de l’université intervenant à différents niveaux (licence/master), dans des formations différentes (sciences humaines et sociales/sciences dures) et dans différentes situations d’enseignement (CM/TD) ont été recrutés pour participer à cette recherche-action. Ils ont été équipés du système boitiers + logiciel et formés par l’équipe technico-pédagogique de l’UBP soutenue par le technicien informatique de la société Next Media.
 
4 - Entretiens, captation audiovisuelle et analyse de l’activité
Les enseignants ont été interviewés sur leurs intentions pédagogiques en amont de la mise en oeuvre de la technologie dans leurs cours et après son utilisation effective. La méthode d'analyse de l'activité qui a été pratiquée est inspirée des travaux réalisés en clinique de l’activité qui utilisent l'image comme support principal des observations (Clot, Faïta, Fernandez,& Scheller, 2000). Cette analyse « vise avant tout à créer un cadre permettant le développement de l'expérience professionnelle du collectif engagé dans ce travail de co-analyse » (id. p.3). Le collectif était constitué par les chercheurs, les enseignants et les ingénieurs du projet. Il déterminait les séquences d'activité à filmer en fonction des types d’usage des boitiers repérés. Les séquences déterminées ont été filmées de même que les commentaires que le sujet, confronté aux images de sa propre activité, a adressé au chercheur (autoconfrontation simple : sujet/chercheur/images). Dans un second temps, nous avons soumis les étudiants ayant participé à la séquence à un recueil de point de vue.
 
---------------------------------------------------------------------------------------------------
 
4. le logiciel QB Campus et le site internet Pédagogie universitaire et boîtiers de vote
 
Parallèlement aux communications scientifiques et la rédaction d'articles, le projet de recherche-action a également permis l'amélioration de QB Campus, une version du logiciel Quizzbox dédiée aux enseignants universitaires et la mise en ligne du site internet Pédagogie universitaire et boîtiers de vote.
 
QB Campus propose une interface logicielle et des modèles de résultats adaptée aux différents usages et exigences des enseignants universitaires. Le système permet en effet de lancer rapidement des votes anonymes en classe ou en amphithéâtre, de créer ou d'importer des listes nominatives d'étudiants pour réaliser des tests notés, de stocker et trier les résultats pour enfin les exporter en fichiers Microsoft Excel ou en format imprimé. Toutes les possibilités offertes par le système Quizzbox Campus sont décrites et expliquées sur ce site dans la rubrique Ressources.
 
Le site Pédagogie universitaire et boîtiers de vote (Boitierdevote.univ-bpclermont.fr) constitue quant à lui l'aboutissement d'une réflexion sur la valorisation des recherches effectuées pendant plus d'un an. Les objectifs du site sont, d'une part, de présenter le projet de recherche et, d'autre part, de faire découvrir l'intérêt des boîtiers de vote électronique et d'accompagner les enseignants désireux d'utiliser cet outil numérique dans le cadre de son enseignement. Il s'agit d'offrir un accompagnement pédagogique en présentant les différents usages possible de l'outil, mais également un accompagnement technique en proposant une rubrique de tutoriaux et de guide d'utilisation du système Quizzbox.
---------------------------------------------------------------------------------------------------
 
5. Communications

DETROZ Pascal, YOUNES Nathalie (17 janvier 2014), L’évaluation formative interactive avec les boitiers de vote : un cadre intégrateur.
Communication présentée au 26ème colloque de l’ADMEE EUROPE à Marrakech.

YOUNES Nathalie, SOULIER Sébastien (17 avril 2014), Les boîtiers de vote électronique (BVE) et la pédagogie universitaire. Recherche action Nouveaux usages numériques.
Communication présentée au 5e Jeudis de la pédagogie numérique à Clermont-Ferrand.

YOUNES Nathalie, DETROZ Pascal, SOULIER Sébastien (21 mai 2014), Les boitiers de vote en pédagogie universitaire : Quels usages pour quels effets ?
Communication présentée au 28e Congrès de l'association internationale de pédagogie universitaire à Mons (Belgique)

YOUNES Nathalie, DETROZ Pascal, SOULIER Sébastien (4 juillet 2014), Les boîtiers de vote électroniques et l'enseignement universitaire.
Communication présentée aux Journées clermontoises de la pédagogie universitaire/ 2ème Université d’été de l’ADMEE à Clermont-Ferrand.

YOUNES Nathalie, DETROZ Pascal, SOULIER Sébastien (28, 29 et 30 janvier 2015), Les Boîtiers de vote électronique, de l'outil d'évaluation interactive au dispositif d'apprentissage actif.
Communication présentée dans le cadre du symposium "Engager les étudiants dans une expérience d'apprentissage actif : classe inversée et boîtiers de vote électronique" au  27ème colloque de l’ADMEE EUROPE à Liège (Belgique)

---------------------------------------------------------------------------------------------------

6. Remerciements
 
Nous remercions chaleureusement toute les personnes qui ont participé au projet et qui en ont permis l'aboutissement. Nous pensons tout particulièrement aux représentants des acteurs institutionnels, à l'équipe technique et scientifique et aux enseignants-chercheurs qui ont accepté de se soumettre au protocole de recherche.
 
ACTé:
- Marie-Christine Toczek-Capelle, directrice
- Patricia Roche, secrétaire
 
IFRèS/UdL:
- Pascal Detroz, chargé de cours
 

MSH Clermont-Ferrand :
- Jean-Philippe Luis, directeur
- Thibault Falvard, ingénieur informaticien

Pôle Tice UBP :
- Christine Taviot-Gueho, chargé de mission TICE UBP
- Sophie Blanchard, responsable Pôle TICE
- Arnaud Mouzat, ingénieur multimédia Pôle TICE
- Jean-Baptiste Idoux, technicien mutlimédia Pôle TICE
 
Pôle TICE UA :
- Audrey Keraval, responsable Pôle TICE

Nextmédia/Quizzbox :
- Jean-Marc Nermond, président
- Romain Bernardi, ingénieur logiciel
- Thomas Gautoreau, support technique
- Véronique Laybros, infographiste

Enseignants ayant participés au projet :
- Eric Agbessi, professeur en anglais

- Luc Bideux, professeur en physique
- Hubert Coitout, maître de conférence en physique
- Eric Collard, prag physique
- Julien Guillaumond, maître de conférence en anglais

- Corinne Marlot, maître de conférence en sciences de l'éducation
- François Medard, maître de conférence en physique
- Thierry Menand, maître de conférence en géophysique
- Romy Sauvayre, maître de conférence en psychologie
- Christine Taviot-Gueho, professeur en chimie
- Christophe de Vaulx, maître de conférence en informatique
- Brigitte Vennat, professeur en pharmacie